Les nématodes, une arme contre les hannetons Cour et Jardin

Lundi 14 déc 2015

Faites de Cyberpresse votre page d’accueil

Découvrez Ma Presse
Me connecter

Pour utiliser cette fonction, vous devez être membre Ma Presse

UTILISEZCONNECTEZ-VOUS

Vous n’êtes pas encore membre ?
M’inscrire »

L’utilisation de Facebook sert uniquement à simplifier votre inscription.
Aucune de vos activités sur Ma Presse ne sera partagée sur votre page Facebook sans votre consentement.

Accessible sur lapresse.ca, La Presse+ et La Presse Mobile, Ma Presse est votre espace personnel où sont regroupées vos activités effectuées sur l’un ou l’autre de nos produits numériques.

La sauvegarde multiplateforme
Accédez aux articles et galeries de photos sauvegardés à partir de lapresse.ca, de La Presse+ ou de La Presse Mobile.

Votre historique
Retrouvez la liste de vos activités, incluant vos sauvegardes, partages et commentaires.

Votre compte
Retrouvez vos données personnelles : profil et inscriptions aux infolettres.

La Presse.ca

 Retour à l’accueil

Vidéos
Photos
Débats

13°C

Montréal
Changer de ville

Personnaliser votre météo
Fermer

Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Vins
Voyage
Maison
Techno

Immobilier
Architecture
Décoration
Rénovation
Cour et Jardin

Accueil > 
Maison > 
Cour et Jardin > Les nématodes: une arme contre les hannetons 

Les nématodes: une arme contre les hannetons

Agrandir
Hanneton européen

Ajouter

Partage

Tweet

La Presse

La larve du hanneton européen a déjà commencé à grignoter les racines de ces graminées qui vous sont si chères. Et elle se fait même aider par ses petits cousins, larvaires eux aussi, le scarabée japonais et le hanneton commun. Un immense festin qui se déroule à vos dépens. Malheureusement, c’est quand le gros de la fête sera terminé depuis un moment, en avril ou en mai, que vous serez à même de constater les dégâts: adieu gazon!

Si les hannetons ont abîmé votre terrain ou celui de vos voisins, le meilleur moment pour contrôler la situation commence à partir de la mi-août, quand le temps sec est théoriquement terminé. Arme conseillée: les nématodes.

Ce sont des vers microscopiques qui vont parasiter les larves de hanneton et qui finissent par les tuer. Ces bestioles sont vendues sous la forme d’une poudre beige qu’il faut diluer dans l’eau. Le produit coûte environ 40 $ avec taxes. Le traitement peut se faire immédiatement, mais aussi jusqu’à la fin de septembre. Le plus tôt sera le mieux, le temps de permettre au parasite de faire son travail.

Il faut se souvenir que les nématodes agissent seulement quand la température du sol atteint autour de 16 degrés. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils sont presque inutiles en mai parce que le terreau n’est pas encore assez chaud. Plus encore, à cette époque de l’année, les larves dont le développement est avancé sont très résistantes au parasite. Et plus tard, vers la fin de mai ou au début de juin, elles sont en dormance dans une carapace qui les rend presque invulnérable à tout traitement.

Vers la mi-août, les larves issues des oeufs pondus quelques semaines plus tôt atteignent environ deux à trois centimètres de longueur, vivent à une profondeur de deux à huit centimètres et sont alors particulièrement vulnérables à certaines souches de nématodes. C’est donc le temps de passer à l’attaque.

Mais attention! La lutte biologique a certaines exigences qu’il faut respecter à la lettre. Si microscopiques puissent-ils être, les nématodes sont des bêtes vivantes. Il faut donc vérifier la date de péremption sur l’emballage. Pas question de laisser traîner le petit contenant dans la voiture en plein soleil. Les nématodes vont mourir. Ils doivent être conservés au frigo. Si vous prévoyez les laisser dans la voiture un certain temps avant de les réfrigérer, équipez-vous d’une glacière ou de contenants réfrigérants pour le transport.

Autre recommandation capitale: on n’applique jamais de solution contenant des nématodes en plein soleil. Une fois de plus, c’est la mort assurée de vos parasites chéris et coûteux. Le traitement doit se faire tôt le matin, en fin de journée ou encore par temps couvert.

Il faut arroser abondamment avant le traitement pour que le sol soit bien humide afin de permettre aux vers de se déplacer. Autant vous le dire : ce ne sont pas des nageurs olympiques ou des coureurs de marathon. Il faut leur faciliter la tâche afin de trouver leur proie. Une fois l’épandage effectué, il faut encore arroser abondamment pour que les bestioles puissent délaisser les brins d’herbe où ils sont tombés et pénétrer le sol grâce à l’eau.

Voilà le travail est fait. Le produit biologique est sans danger pour les vers de terre ou vos enfants. Impossible donc que vos rejetons «attrapent» des nématodes. Si les conditions de succès sont réunies, vous pourrez contrôler de 50 à 70% de la population. C’est considérable. Votre gazon devrait alors être en forme au printemps prochain et il n’aura pas été saccagé par des ratons laveurs ou des mouffettes à la recherche d’un bon repas santé.

Partager

Tweet

publicité

Retour
Haut

publicité

Les plus populaires

Dernière
heure
Dernier
jour
Dernière
semaine

Identité: Anglade dénonce les positions «radicales» de la CAQ

Square Viger : le Daudelin sauvé en partie

Démission du président républicain de la Chambre

Dernière Heure Félix et Meira représentera le Canada aux Oscars

La loterie Lotto Max offre un gros lot record de 60 millions

Décès du comédien Hugo St-Cyr

La question du niqab enflamme le débat des chefs

Terrebonne: le Parti conservateur se distancie d’un candidat-vedette

Sondage Ekos/La Presse: bond spectaculaire des conservateurs

Les villes pourront imposer leurs conditions de travail

Saint-Tite: Marc-André Paquin accusé de voies de fait graves

Exclusif Mike Ward est-il allé trop loin avec le «Petit Jérémy»?

Une femme meurt au marathon de Montréal

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca »

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file; Vidéos >

Tweet

Une pub de condoms censurée au Pakistan
01:55

À la défense des fils
02:36

Plus de vidéos »

publicité

Autres contenus populaires

Auto
Cinéma
Maison

Volkswagen cesse de commercialiser des modèles aux États-Unis

Le patron de Volkswagen «infiniment désolé»

Le patron de Volkswagen démissionne

Affaire Volkswagen: «On a totalement merdé»

Les adversaires du diesel galvanisés par le scandale Volkswagen

Le mirage, seul film québécois du top 20 estival

Johnny Depp: transformation intérieure

Tournage de Les p’tits cochons 2: les petits cochons grandissent

TIFF : le prix du public décerné à Room

Love ouvrira la section Temps Ø du FNC

Appel à tous: des maisons figées dans le temps

Ville-Marie: travail récompensé

Quoi faire au jardin avant l’arrivée du froid?

Produits d’ameublement: des substances néfastes découvertes

Chics condos LEED à Saint-Lambert

publicité

la liste:9270:liste;la boite:219:box

À découvrir sur lapresse.ca

Bulgarie
L’âme et les montagnes bulgares

Mode
P’tit mec p’tite nana: les vies de Jessica

Entrevues
The Dears: inspiré par l’incertitude

Nouvelles
La chanson de Spectre dévoilée

Hockey
Francis Bouillon annonce sa retraite

image title
Fermer

À propos de nous
Nous joindre
LA PRESSE – Carrières chez nous
 

Internet

Information en continu
Rester connecté

Facebook
Twitter
Google+
RSS

Alertes
Infolettre
Lapresse.ca en page d’accueil

Régions
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien
Granby: La Voix de l’Est

Archives
Recherche
Archives payantes
La Presse-écoles

Détente
Caricatures
Casse-tête
Concours
Horoscope
Mots croisés
Quiz
Sudoku

Services
Agenda culturel
Horaire cinéma
 
Météo
Bourse
Résultats sportifs
 
Nécrologie

Mobile

Applications
La Presse+
iPad 2 ou plus ou iPad mini
Tablettes Android compatibles
La Presse Mobile
Sur iPhone et Android

Journaux

Abonnements papier
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien,
Le Progrès-Dimanche
Granby: La Voix de l’Est

Cahiers spéciaux
 
Éditions La Presse
 
Librairie La Presse
 
Petites annonces

Abonnements électroniques
Versions électroniques

Sites partenaires

Workopolis : offres d’emplois
Tuango : offres du jour

Du Proprio : Maisons à vendre

 
Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Voyage
Vins
Maison
Techno

Plan du site
Modifier votre profil
Foire aux questions
Nous joindre
Conditions d’utilisation
Politique de confidentialité
Annoncez dans nos médias

© La Presse, ltée. Tous droits réservés.

 

Les nématodes: une arme contre les hannetons | Cour et Jardin